Boutique Nature, ou la petite entreprise devenue forum

Appliquer, à des produits dont la notoriété est pluri-millénaire, les techniques managériales les plus en pointe : tel est le défi en apparence paradoxal que Philippe Laratte qui dirige Boutique Nature s’est donné. Spécialisé dans la distribution des compléments alimentaires et des cosmétiques naturels, la société pourrait se satisfaire de surfer sur la vague fortement porteuse, depuis quelques années, du bio et du retour au naturel. Il n’en n’est rien. Philippe Laratte, après une carrière passée dans des grands groupes internationaux a décidé, en s’appuyant sur ses expériences professionnelles précédentes de faire de Boutique Nature une « entreprise forum ». Une entreprise, en d’autres termes où la parole, l’information, l’échange sont les matériaux essentiels de la croissance et du succès.

L’idée part d’un constat simple. Certes, les produits proposés sont « tendance » : leur développement est clairement inscrit dans le sens de l’histoire de notre civilisation. Après la fascination du « tout synthétique », nous vivons un retour de balancier qui garantit à la gamme proposée par Boutique Nature un bel avenir commercial. Mais fort de convictions profondes quant à sa responsabilité en tant que chef d’entreprise, Philippe Laratte ne veut pas ce contenter de ce challenge. Il a constaté que les produits naturels, entendus au sens le plus large, s’ils bénéficient d’un a priori favorable, d’une image extrêmement flatteuse et rassurante auprès des consommateurs, n’en demeurent pas moins dans le même temps, mal connus. D’une formule un peu brève, on pourrait avancer que « le bio, tout le monde en veut et que personne ne sait très bien pourquoi , ni quoi en faire». Boutique Nature mise donc sur l’information, à trois échelons de son activité.

« L’information consommateurs » 

Quand il a entre les mains un produit distribué par Boutique Nature, l’acheteur doit pouvoir bénéficier en un coup d’œil –ou en quelques clics quand l’opération relève du e-commerce- d’une information complète et fiable. Quoi, comment, pour qui, pour quoi…autant de questions auxquelles le consommateurs doit trouver des réponses immédiates. Elles doivent s’imposer à lui, sans effort de recherche ou de compréhension. Dans cette logique, un effort particulier d’étiquetage, de packaging et d’accès à des informations complémentaires par téléphone ou par internet a été fait pour rendre l’information évidente. L’entreprise s’est donné des contraintes qui vont bien aux-delà des exigences légales. Ce parti-pris n’a été possible que parce Boutique Nature pratique une sélection drastique de ses produits, étant certaine de ne proposer que le meilleur à ses clients.  Mission de pédagogie et de transparence, la démarche de Boutique Nature est de participer à la construction d’une filière qui se doit, peut-être plus que les autres, d’être exemplaire.

« L’information distributeurs » 

L’interlocuteur quotidien de Boutique Nature, ce sont d’une part les magasins ou chaines de magasins installés dans le segment « bien-être et nature », et d’autre part les pharmacies. Philippe Laratte et ses équipes attachent un soin particulier pour que leur information soit complète et qu’ils soient un relais fiable auprès des consommateurs. C’est pourquoi, Boutique Nature se définit dans un rapport partenarial avec les distributeurs comme avec les officines de pharmacie. En se lançant dans l’aventure, Philippe Laratte a constaté combien le détailant pouvait se trouver démuni face aux interrogations de ses clients. Il a notamment observé qu’en milieu rural ou dans les très petites villes, en l’absence de magasins diététiques, l’officine était l’espace élu par le consommateur pour trouver les produits mais aussi les renseignements sur les compléments alimentaires et les cosmétiques naturels ou bio. Il a donc mis en place BioExpress, une entité entièrement dédiée à l’information des pharmaciens. Il s’agit d’un accompagnement sur mesure des responsables de l’officine : en passant commande, ceux-ci sont assurés d’avoir pour chacun des produits des outils pour conseiller les patients et prescrire les compléments au plus près des besoins. C’est d’autant plus essentiel que la consommation de produits naturels ou bio releve dans sa totalité ou presque de l’auto-prescription et qu’en la matière, le moindre risque sanitaire est inenvisageable. Doubler la démarche commerciale d’une intention pédagogique forte est une véritable innovation dans ce secteur.

Image« L’information fournisseurs » 

En se lançant dans l’aventure de Boutique Nature, Philippe Laratte a très vite compris que la construction de l’entreprise ne serait pas complète si elle ne prenait pas en compte son « troisième pilier », c’est à dire le rapport au fournisseur. Il a donc entrepris avec eux qui se trouvent en amont, le même dialogue qu’en aval avec les clients. Passeur d’information entre deux rives, il répercute les attentes et les exigences des uns et des autres. Pour ce faire, il organise très régulièrement des visites d’experts dans les points de distribution, rompant ainsi une frontière imperméable jusqu’à présent entre les différents acteurs.

Depuis quelques années, en multipliant ces initiatives, Philippe Laratte est en train d’opérer une révolution douce dans le monde du bien-être et du bio. Il y instille transparence et exigence en construisant méthodiquement une chaine de l’information qui profite à tous. Cette ambition de faire de Boutique Nature une « entreprise-forum », où le dialogue est fluide et permanent à toutes les étapes, s’adosse à des convictions citoyennes. C’est parce qu’il croit à ses produits, mais plus encore à certain mode de vie et de croissance fondé sur le respect de l’environnement que Philippe Laratte a choisi de distribuer autrement.