MSF : une des ONG les plus influentes du monde

MSFMédecins sans Frontières est aujourd’hui un acteur clé dans la lutte contre le virus Ebola. Cette ONG est sans doute l’une des plus influentes du monde dans le domaine médical.

« Les Médecins Sans Frontières apportent leurs secours aux populations en détresse, aux victimes de catastrophes d’origine naturelle ou humaine, de situation de belligérance, sans aucune discrimination de race, de religion, de philosophie ou de politique (…). » Telle est la charte de MSF, organisation créée en 1971, et devenue en 40 ans une ONG de tout premier rang par sa connaissance experte des terrains de catastrophes et ses actions aux multiples succès. Cette organisation est aussi connue pour ses prises de position et est écoutée par la communauté internationale toute entière. Dans la lutte contre le virus Ebola, son action est particulièrement reconnue en Afrique de l’Ouest, là où l’épidémie se développe.

L’ONG est aujourd’hui active dans plus de 70 pays et compte des milliers de volontaires parmi les professionnels de la santé et autres civils aux compétences logistiques ou administratives. Ces derniers sont pour partie recrutés sur place. Organisées en sections pilotées depuis Genève, l’ONG est implantée dans 23 pays mais seules les bases belge, espagnole, française, néerlandaise et suisse sont opérationnelles, c’est à dire chargées d’opérations humanitaires sur le terrain.

En plus d’offrir une assistance médicale d’urgence dans des conflits, des catastrophes naturelles, des épidémies ou des famines, MSF offre aussi des actions à plus long terme lors de conflits prolongés ou d’instabilité chronique, dans le cadre de l’aide aux réfugiés ou à la suite de catastrophes. En 1999, l’ONG a reçu le prix Nobel de la paix pour son action globale auprès des populations en danger. A l’époque, Le montant du prix est affecté à l’organisation d’une campagne internationale d’accès aux médicaments pour les populations les plus pauvres du monde.

En 2013, MSF a perçu 250 millions d’euros dont 218,5 millions de dons privés, source financière la plus importante et provenant des sections partenaires. Les ressources institutionnelles, évaluées à 26 millions d’euros pour 2013 émanent de gouvernements. Les donateurs les plus importants sont l’Union européenne, la Belgique et la Suède. Les dépenses les plus importantes sont liées au recrutement, aux indemnités des personnels nationaux et de terrain. Le matériel médical et nutritionnel est le deuxième poste de dépenses. Viennent enfin les dépenses de logistique et d’assainissement. Au final, le résultat de MSF a été positif en 2013, avec 28,6 millions d’euros, après deux années consécutives de pertes.