Les entreprises françaises, reconnues leaders en matière de RSE


logo-mediateur-industrielUne étude menée par la médiation inter-entreprises du ministère des Finances avec EcoVadis sur les performances RSE des entreprises française, en comparaison avec les pays de l’OCDE et les BRICS, montre que la France prend la place de leader en terme de responsabilité sociale des entreprises.

Avec plus de 12.000 évaluations réalisées par EcoVadis sur la période 2012-2014 et exploitées pour réaliser cette étude, il est possible pour la première fois de prendre du recul sur la performance d’un vaste ensemble d’entreprises françaises, PME comprises, en matière de Responsabilité Sociétale au regard de deux autres groupes : les pays de l’OCDE et ceux des BRICS. Cette source d’information permet d’observer les grandes tendances concernant la maturité des entreprises sur les trois thématiques de la RSE: l’environnement, le social et l’éthique.

Les données collectées par ECOVADIS montrent que la France se classe devant les entreprises des BRICS pour chacun des 3 thèmes RSE, que le score global des PME françaises est meilleur que celui de la majorité des PME des deux autres groupes de pays (OCDE et BRICS) et que les scores moyens obtenus par les entreprises françaises révèlent l’avance de ces dernières sur les entreprises des pays de l’OCDE sur l’Environnement et le Social.

En revanche, en matière d’éthique des affaires, à savoir la lutte contre les pratiques de corruption et les pratiques anticoncurrentielles, les entreprises françaises doivent encore accentuer leurs efforts pour faire de la RSE dans sa globalité un avantage compétitif indéniable sur la scène mondiale.

L’étude avance que cette bonne performance RSE des entreprises françaises trouve son fondement dans un engagement historique et constant de la France dans ce domaine, en prenant comme marqueurs le bilan social, le Grenelle 2 et les obligations de reporting extra-financier entre autres éléments. Au fil du temps, les pouvoirs publics mais aussi les syndicats professionnels et les experts du secteur privé, toutes les catégories d’acteurs ont développé et outillé les démarches des entreprises françaises en matière de RSE. Cette expérience, cette préoccupation et cette vigilance sur ces sujets sont d’ailleurs reconnues par les autres pays quand la majorité d’entre eux approuve notre initiative de créer une nouvelle norme internationale sur les achats responsables.

La France a en effet la charge de l’élaborer, dans le contexte de la montée en charge chez les grands donneurs d’ordre des démarches d’achats responsable. Sur ce sujet, voir la 6ième édition du baromètre HEC / EcoVadis des achats responsables qui révèle que 93% des grands donneurs d’ordre Européens et Nord-Américains considèrent les achats responsables comme une priorité, et qui montre également le poids croissant de la RSE dans leurs décisions d’achats.