Promotion de la femme dans les sciences: La Fondation L’Oréal et l’Unesco introduisent un manifeste

l'Oreal

Les femmes ne sont pas beaucoup représentées dans le monde de la science d’aujourd’hui. Il existe une différence considérable en nombre entre les hommes et les femmes dans le milieu scientifique. C’est donc pour réduire ce fossé que la Fondation L’Oréal en partenariat avec l’Unesco, s’est engagée à promouvoir la place des femmes dans ce secteur à travers la signature d’un manifeste.

Un engagement symbolique pour l’égalité des genres dans les sciences

C’est à l’occasion de la 18ème cérémonie L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science que 5 femmes scientifiques d’exception ainsi que 15 jeunes chercheurs ont été honorés à la maison de la Mutualité à Paris, le jeudi 24 mars dernier. C’est à l’issue de la cérémonie que la directrice Générale de l’UNESCO, Irina Bokova, et le Président de la Fondation L’Oréal, Jean-Paul Agon, ont procédé au lancement du Manifeste Pour les Femmes et la Science. Le but de ce manifeste est  d’éliminer la faible représentation du personnel féminin dans les milieux scientifiques. L’engagement de l’association L’Oréal-UNESCO pour les Femmes et la Science date depuis 18 années dans le milieu, et veille à apporter son soutien et ses encouragements, ainsi qu’à honorer les femmes scientifiques à travers le monde entier.

Beaucoup d’efforts ont été consentis par le programme pour aider les femmes dans leurs batailles d’émancipations. Toutefois, considérant l’état actuel des choses, on peut noter qu’il nécessite encore beaucoup d’efforts à faire pour réussir le pari. C’est sans doute ce qui a poussé les partenaires du programme à lancer ce manifeste, pour introduire une campagne de sensibilisation et d’orientation pour inviter le monde scientifique ainsi que les peuples, à accepter et à instaurer le changement pour permettre aux femmes de bénéficier du même traitement réservé aux hommes dans les milieux de la science.

6 engagements dans le manifeste pour briser les barrières

Le manifeste présenté à la fin de la cérémonie a été signé par de nombreuses personnalités. Parmi eux Jean-Paul Agon, Irina Bokova ainsi que la présidente du jury de 2016, le Professeur Elizabeth Blackburn, qui a été elle-même été la lauréate du Prix L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science en 2008. Le Professeur Elizabeth Blackburn avait aussi remporté le Prix Nobel de Physiologie ou Médecine en 2009. Beaucoup d’invités ainsi que toutes les Lauréate et Jeunes Talents ont pareillement signé le manifeste pour encourager l’égalité des genres dans l’environnement des sciences.

En effet 6 points essentiels composent le manifeste. Et c’est à travers ces 6 engagements que les partenaires cherchent à instaurer l’égalité des genres dans les milieux de la science. Comme l’exprime  Jean-Paul Agon, à travers le programme « la Fondation L’Oréal s’engage à promouvoir ces femmes de Science qui vont changer le monde ».