Partenariat entre XPRIZE et l’UNESCO pour l’amélioration de l’apprentissage des enfants grâce à la technologie

apprentissage des enfants grâce à la technologie

La Fondation XPRIZE en partenariat avec l’UNESCO s’oriente vers l’Afrique pour  améliorer l’apprentissage. En effet, ils viennent de lancer un concours ayant pour objet de créer un logiciel open source évolutif. Une telle initiative profitera à la Tanzanie qui est en effet, le pays hôte.

Un concours pour la mise en place d’un logiciel open source évolutif

En effet, l’UNESCO, le PAM et XPRIZE viennent de signer un nouveau partenariat de 15 millions de dollars pour le Global Learning XPRIZE. Il s’agit d’un concours qui permettra aux différents participants de mettre sur pied un logiciel open source évolutif. Ce dernier offrira l’opportunité aux enfants des pays en voie de développement de connaître des notions de base en matière d’arithmétique, de lecture et d’écriture.

S’agissant de XPRIZE, elle est une ONG, qui intervient dans la mise en place et la gestion de concours dont les résultats bénéficieront a l’humanité. Le premier pays à accueillir cette compétition est la Tanzanie. Ce qu’ont affirmé les initiateurs du partenariat. Cependant, le début des tests se déroulera en septembre 2017. De son côté, Google a offert 8000 tablettes C Pixel pour le démarrage.

138 participants issus de 33 pays prennent part à cette compétition et sont en train de créer des solutions technologiques innovantes. Une récompense de 1 million sera accordée à chacune des cinq participants dont les logiciels seront retenus pour être testé sur le terrain. Les régions d’Arusha et de Tanga sont retenues pour abriter les phases tests. Près de 4000 enfants issus de 200 villages prendront part aux essais. Ils recevront chacun une tablette et procèderont à des tests sur une durée de 18 mois.

Une récompense de 10 millions de dollars sera attribuée au participant dont le logiciel aura donné un taux de connaissance plus élevé en matière d’arithmétique, d’écriture et de lecture. En plus, les cinq logiciels retenus pour la finale seront aussi utilisés gratuitement et diffusés comme code source ouvert. Cependant, des donateurs ont permis la mise en place de ce concours. Il s’agit de la Anthony Robbins Foundation, de John Raymonds et Suzanne West, de la Dick & Betsy DeVos Foundation, de l’Econet Foundation, de Scott Hassan la Merkin Family Foundation entre autres.

Une initiative qui profitera aux autorités tanzaniennes

Matt Keller, directeur principal de Global Learning XPRIZE affirmait qu’il était content d’entamer la phase test de ce partenariat avec l’UNESCO et le PAM. Il pense aussi que ce concours apportera de bons résultats qui permettront aux enfants des villages sélectionnés d’apprendre convenablement, et même permettra aux enfants du monde d’avoir un accès facile à l’éducation de classe mondiale.

Pour l’UNESCO, cette initiative permettra aux autorités tanzaniennes de renforcer l’enseignement en donnant une bonne éducation aux enfants non scolarisés qui sont au nombre de 3,5 millions. Il pourra également s’étendre aux 60 millions d’enfants non scolarisés dans le monde. S’agissant de la logistique et des technologies de l’information et de la communication (TIC), elles seront fournies par le PAM. Ce dernier permettra la mise en place de panneaux solaires pour recharger les tablettes, mais aussi fournir de l’énergie à la région.