Un patch pour le diagnostic de l’allergie au lait chez les enfants

allergie au lait de vache

Une allergie au lait de vache chez les bébés a été diagnostiquée il y a peu de temps.  Dès lors, le spécialiste de l’allergie alimentaire, DTV technologies créatrices de patchs innovants. C’est Nestlé Health Science, la filiale de Nestlé qui s’est occupée de la promotion du produit en pharmacie et auprès des pédiatres et reversera des royalties à deux chiffres à la jeune entreprise française.

DBV recevra de la filiale Nestlé donc jusqu’à 100 millions d’euros pour les étapes de développement, d’obtention des autorisations règlementaires et de commercialisation. Ainsi le patch créé sera en mesure de détecter les allergies aux protéines de lait de vache. Selon le PDG de Nestlé Health Science, cette innovation deviendra un outil de diagnostic révolutionnaire. Du point de vue financier, DBV s’assure aussi une marge au niveau des ventes.

Lancement du 1er patch

L’idée de détecter l’allergie au lait il y a plus de 10 ans déjà. C’est aujourd’hui que le rêve est devenu réalité. En effet, l’entreprise est née en 2002.  En ce moment-là, l’idée était bien entendu de mettre en place un patch permettant de déceler l’intolérance au lait chez les bébés. Bien que ce fût assez complexe pendant cette période, ce sera seulement en 2004 que le Diallertest verra le jour.  Cependant, ce dispositif médical ne fera pas long feu. En effet, le développement du produit est stoppé d’ores et déjà par les autorités règlementaires. DBV se voit interdire de faire la promotion de son produit et d’attendre de nouvelles autorisations.

Un meilleur produit voit le jour

Le patch MAG1C permettrait à DBV d’étendre son activité au champ du diagnostic à partir de sa technologie innovante  Viaskin déjà utilisée pour ses patchs d’immunothérapie allergéniques applicables sur la peau, prêts à l’emploi et standardisés. DBV s’est beaucoup investi et depuis plusieurs années s’est donné à fond afin de pouvoir mettre un jour sur le marché ce patch.

Il va de soi que ce produit est meilleur que le Diallertest. Le patch MAG1C devrait être soumis aux autorités règlementaires d’ici 2021. Cet excellent produit aura la possibilité de déceler l’allergie, de même que la gravité. À partir de là, les médecins pourront indiquer pour chaque bébé quel type de lait serait meilleur pour sa santé, dans la gamme de lait sans protéines de vache, et ceci en fonction du degré d’allergie de l’enfant. Cet accord entre Nestlé et DBV est une grande opportunité que les pédiatres saisiront.

Un accord  qui fait grimper les chiffres

DBV technologies est très heureuse de son accord signé avec Nestlé. En effet, cet accord ayant dopé le titre de DTV, il s’est trouvé qu’en une année simplement, l’action s’est vue grimpée de pratiquement 40%. Pour l’inquiétude qui faisait objet auparavant sur la crainte que la Biotech ne puisse s’éparpiller un jour, le fondateur a pu rassurer en confirmant qu’une division, à part, serait créée. Donc, on peut affirmer  que la bourse ne s’est absolument pas trompée.