Nouvel investissement de Google dans les biotechnologies en Europe

Google investit dans les Biotechnologies

Dans un fonds estimé à 300 millions de dollars, environ 267,5 millions d’euros, et placé sous la gestion de Medicxi, Google, par le canal d’Alphabet sa structure principal, vient à nouveau d’inscrire un investissement en Europe. Le domaine choisi n’est autre que celui des biotechnologies, qui représenté en 2015 un peu plus de 25 milliards de dollars en Europe.

Les partenaires déjà bien connus

Pour cet investissement, Google a décidé que ce soit sa filiale chargée du domaine des sciences qui soit le porte étendard. C’est donc Verily qui sera chargé d’effectue cet acte en partenariat avec Novartis, l’entreprise suisse de pharmacie, sans oublier le Fonds Européen d’Investissement.

Cette annonce a été faite la société Medicxi qui aura en charge la gestion de ce dernier.il faudrait rappeler qu’elle spécialisée dans le capital risque, et orientée vers les biotechnologies. Ce nouvel investissement de Google traduit bien sa volonté d’installer en Europe son action dans le domaine des biotech.

Ce sera aux côtés de Novartis, Sanofi, Johnson & Johnson, mais également de GlaxoSmithKline que Verily devra mener à bien cette action. Le domaine dans lequel Google s’invite à présent est assez grand. Ces nouvelles technologies concerneront aussi bien la robotique chirurgicale que le diabète.

Un secteur important chez Google

Le secteur des biotechnologies représente aujourd’hui une branche assez importante chez Google. Pour preuve, ce nouvel investissement en Europe n’est pas le premier dans ce secteur. On reconnaitra en effet la création d’une société, Calico, qui intervient dans le domaine des traitements contre le vieillissement.

En plaçant à la tête dz Verily l’ancien directeur de Food and Drug Administration (FDA), Robert Califf, le leader de l’internet entend donner un signal très important dans cette action nouvelle en Europe. En plus de la société précédemment citée, Google possède aussi un fonds d’investissement nommé GV.

Connu précédemment sous l’appellation de Google Ventures, GV a déjà jusqu’aujourd’hui effectué plusieurs placements dans diverses structures (startups) qui interviennent dans le domaine de la santé. Le géant américain souhaite désormais investir de manière conséquente dans des entreprises européennes des biotechnologies qui connaissent déjà un bon niveau d’avancement dans leur développement.

Un investissement ciblé

Contrairement aux USA où son fonds d’investissement s’intéresse aux startups généralement en démarrage, en Europe, Google portera plus son attention aux structures qui sont à un stade assez avancé. En d’autres termes, ce fonds concernera en majorité les entreprises qui ont abouti à une phase II dans le développement clinique.

Aujourd’hui, il est plus que certain que les technologies connaissent une part importante dans le domaine de la santé. Pour cause, Google n’est pas la seule structure technologique à s’y intéresser. Microsoft ou encore Apple y travaillent également afin de proposer des solutions technologiques pour répondre à ces besoins de santé-là.

Concernant la façon dont ces investissements seront orientés, Francesco De Rubertis le cofondateur de Medicxi, la Grande-Bretagne sera en tête dans la répartition de ces derniers. Après la Suisse, la capitale française, Bruxelles mais aussi Amsterdam se verront attribuer des parts également.

Publicités