La vue, objet de toutes les attentions sur le Tour Auto Optic 2000

Tous les ans, au printemps, le Tour Auto Optic 2000 rassemble les passionnés d’automobiles anciennes de compétition. Cette année, de Paris à Biarritz, l’événement a permis, comme à son habitude, de sensibiliser les Français sur la santé visuelle tout au long du parcours. Retour sur cet évènement spectaculaire alliant passion du sport et santé publique.  

Tour des légendes

Le Tour de France automobile a été créé en 1899, soit quatre ans avant la Grande Boucle de la petite reine. Arrêté un temps, il a été par la suite relancé par Peter Auto en 1992,  faisant de cet évènement la plus ancienne course automobile du monde. Depuis 2009, la coopérative Optic 2000 est devenu le partenaire privilégié de ce rallye mythique de voitures anciennes, au point de lui donner son nom.

L’édition 2017, longue de 2500 kilomètres dont 109 d’épreuves spéciales sur routes fermées, fut l’occasion de mettre à l’honneur de somptueux modèles de collection. BMW, partenaire officiel du Tour, a pu exhiber quelques véhicules rares comme les modèles 2800 CS ou 1600 tandis que Ferrari qui fête cette année ses soixante-dix bougies présentait aussi quelques automobiles prestigieuses. Pour couronner le tout, de nombreuses personnalités s’étaient déplacées, comme JoeyStarr ou Jean Todt, tandis que des anciens champions comme le Finlandais Arian Vatanen, quadruple vainqueur du Dakar et le Français François Chatriot, vainqueur notamment du Trophée Andros, ouvrirent la route au départ de Paris.

Sensibiliser les conducteurs sur la santé visuelle

Tous les ans depuis 1992, au cours de cette course prestigieuse aux accents uniques, le groupe Optic 2000 en profite pour réaliser une campagne de prévention visuelle auprès du public et des pilotes. L’enjeu est de taille car, d’après l’ASNAV (association nationale pour l’amélioration de la vue), sur les quarante millions de conducteurs, huit millions, soit environ 20%, ont un défaut visuel non ou mal corrigé. Et plus grave encore, un million d’entre eux n’a même pas les 5/10e en vision binoculaire exigés par le code de la route.

Devant ce nombre important de conducteurs mal ou pas équipés d’une correction visuelle, l’ambition de la direction d’Optic 2000 et de sensibiliser au cours des cette semaine de course le maximum de monde. L’enjeu est de taille lorsqu’on sait qu’en voiture 90% des informations passent par la vue et que plus de 10% des accidents de la route pourraient, grâce à une politique de prévention visuelle pour les automobilistes, être évités.

Coup de projecteur sur l’organisation de la prévention visuelle

« Ce moment est pour nous l’occasion de traduire nos engagements en action », aime rappeler Yves Guénin, le secrétaire général du groupe. En effet, chaque coureur et copilote a pu, lors des formalités d’inscription et avant de prendre le volant, faire vérifier leur vue et repartir en prime avec une paire de lunette Tour Auto édition limitée 2017.

Au cours des cinq étapes du Tour, les plus jeunes, âgés de 7 à 12 ans, ont pu participer au Minitour, conduire sur un circuit sécurisé des mini Ferrari et profiter de deux espaces de sensibilisation sur l’importance de protéger leurs yeux. Ils ont pu également pour la première fois cette année, faire un Battle Quiz, à l’instar d’un jeu télévisé, et s’affronter en répondant à des questions sur la vue.

Les adultes ont également pu bénéficier à chaque village étape de tests gratuits de la vue. A l’aide d’un dispositif Ergovision, capable de réaliser un examen rapide et personnalisé de la vue, les équipes présentes sur place expliquent et conseillent chaque individu qui repart de surcroit avec un « passeport » contenant de la documentation sur la vue en voiture.

Des résultats encourageants

Cette action citoyenne menée, en partenariat avec Essilor, connait pour la neuvième fois un succès croissant. Depuis 2008, pas moins de 8700 tests visuels ont été réalisés et 7400 enfants accueillis dans les différents ateliers de préventions.

Déjà le Tour 2018, dont l’arrivée se fera sur la Côte d’Azur, promet  d’être aussi réussi que les éditions précédentes. En effet, La notoriété grandissante de cette course aussi symbolique que somptueuse offre une formidable vitrine à cette campagne de santé publique.

Publicités